L’intimité surexposée (2001)

(Prix du livre de télévision 2002)

Analyse à la fois nuancée et rigoureuse du phénomène Loft Story, ce livre montre à quels ressorts cachés renvoie le succès d’une telle émission, qu’on ne peut assimiler au seul voyeurisme : les jeunes qui se sont passionnés pour les aventures mises en scène dans le Loft sont aussi à la recherche de modèles de comportements.
Ainsi cette émission peut-elle être considérée comme une « éducation sentimentale » de notre temps. Mais ce succès révèle également une passion pour l’exposition de soi qui n’est pas sans engendrer de nouvelles difficultés psychologiques. Loin des condamnations hâtives et des engouements commerciaux, une réflexion de qualité sur un phénomène de société.