Petites mythologies d’aujourd’hui

En quelques années, notre environnement a été bouleversé par l’apparition de nouveaux objets : téléphones portables, distributeurs automatiques de billets, appareils photographiques jetables puis numériques, sacs en plastique, écrans d’ordinateurs… Pour les intégrer à notre vie, nous avons dû inventer de nouveaux gestes, et ceux-ci sont la source d’émotions et de fantasmes à travers lesquels nous nous familiarisons peu à peu, le plus souvent à notre insu, avec de nouvelles images de nous-mêmes et des autres. Ces images, et les discours qui les accompagnent, constituent autant de « petites mythologies » auxquelles les objets doivent de pouvoir entrer de plus en plus profondément dans notre univers intime.
Car le monde des nouveaux objets, calqué désormais sur le modèle d’une « vie sans mode d’emploi », nous impose aujourd’hui de les apprivoiser dans un corps à corps qui tient autant du fantasme que de la compétence.