Tintin chez le psychanalyste

Quel secret se cache derrière le visage lisse, éternellement adolescent, de Tintin ? Ou, plutôt, que peuvent nous apprendre les imprécations du capitaine Haddock, les extravagances de la Castafiore, les distractions du professeur Tournesol, sur le secret qu’Hergé, peut-être, se cachait à lui-même ?

Serge Tisseron a pris ici les Aventures de Tintin non comme une collection arbitraire d’albums indépendants, mais comme une vaste fresque, qui parle d’autre chose que de ce qu’elle raconte, et qu’il faut décrypter. Une enquête quasi policière, fertile en trouvailles et en rebondissements, mènera le lecteur de découverte en découverte sur la personnalité, combien attachante, d’Hergé ; mais aussi sur le geste graphique et le travail créateur, quand celui-ci entremêle le dessin et le texte.

Cet ouvrage s’est révélé prémonitoire : en 1987, des découvertes sur la biographie d’Hergé ont confirmé que son enfance avait bien été marquée par le secret que Serge Tisseron découvre ici à partir de la seule lecture des albums de Tintin.