Tintin et le secret d’Hergé

Quatre-vingts ans après la création du reporter à la houppette, l’oeuvre maîtresse de Hergé, Les Aventures de Tintin, ne cesse de captiver un public toujours renouvelé. La notoriété des principaux héros de la « famille hergéienne » n’est plus à faire. Mais qui sait ce que ces personnages peuvent encore révéler à leurs lecteurs ?
Eternel enfant sans défaut mais aussi sans famille, « Tintin » est-il son prénom, son nom ou son surnom ? Pourquoi les Dupond et Dupont, qui, de l’aveu même de Hergé, représentent son père et son oncle, et que l’on prend pour des jumeaux, ne portent-ils pas le même nom ?

Pourquoi Hergé associe-t-il avec tant d’insistance chaque apparition de la Castafiore – son unique héroïne – avec l’« air des bijoux » du Faust de Gounod ? Pourquoi l’ancêtre du capitaine Haddock, le chevalier de Hadoque, a-t-il reçu des mains de Louis XIV le château de Moulinsart, dont le blason est un dauphin couronné ? Serait-il un fils bâtard du Roi-Soleil ? Serge Tisseron a confronté les multiples questions soulevées par les personnages des Aventures de Tintin aux récentes découvertes des biographes de Hergé. Elevé dès sa plus tendre enfance sous le poids d’un secret de famille énigmatique, Hergé a laissé dans son oeuvre de nombreuses traces inconscientes de ses interrogations. En relevant aujourd’hui ces traces dans les vignettes des albums, Serge Tisseron nous propose une passionnante redécouverte de l’oeuvre de Hergé.